Esthetique-Aigues-Vives.fr

Comparatif des crèmes hydratantes

Quelles sont les normes en vigueur ?

PHOTO

La nomenclature internationale des ingrédients des cosmétiques

Les fabricants de cosmétiques ont l’obligation de préciser la liste des ingrédients sur les produits. Cette norme nommée INCI est une nomenclature internationale des ingrédients des cosmétiques qui assure une dénomination identique pour tous les pays.

INCI signifie « International Nomenclature for Cosmetic Ingredients », qu’on peut traduire par nomenclature internationale des ingrédients des cosmétiques. En France, cette liste des ingrédients standardisée doit figurer sur tous les cosmétiques depuis 1999.

La liste des ingrédients est en effet la meilleure façon pour comparer des produits dont la fonction est identique mais dont le prix peut aller de quelques euros à plusieurs centaines d’euros.

Classification des ingrédients

Cette liste d’ingrédients doit figurer dans l’ordre décroissant : le premier ingrédient cité est le plus dosé, le dernier est le moins dosé. Notons que le premier ingrédient d’une crème est souvent « aqua », tout simplement l’eau.
En dessous d’un dosage de 1%, les fabricants ne sont toutefois pas tenus de respecter un ordre.

Les ingrédients à éviter

Ainsi, si vos crèmes comportent des noms finissant par « one » ou « ane » il y a de fortes chances qu’il s’agisse de produits à base de pétrole. Ces dérivés de silicon sont mauvais pour notre environnement.

BHT et BHA sont des composants dangereux et toxiques. On retrouve aussi fréquemment des perturbateurs endocriniens tels que le propylparabène (conservateur) et un émollient nommé cyclopentasiloxane.

Méfiez-vous aussi de la notion Hypoallergénique qui ne signifie rien. Conformément à l’article R-5131-2 du code de la santé publique, la crème du jour ne doit comporter aucun allergène.

L’efficacité d’une crème anti-âge s’établit par sa composition et non son prix

De nombreux fabricants de crèmes anti-âge vous promettent la disparition de vos rides et vous font miroiter une nouvelle jeunesse pour votre peau. Les photographies qui comparent des personnes avant et après l’utilisation de leurs crèmes miracles sont un de leurs arguments commerciaux qui fonctionnent le mieux pour persuader le client potentiel à mettre sa main au portefeuille. Les promesses des fabricants pour vendre leurs antirides sont souvent des allégations.

Exit les crèmes anti-âge, souvent les plus chers, qui comportent des ingrédients inutiles et à très faibles doses destinés à impressionner les futures acheteurs tels que du venin, de l’or ou des fleurs rarissimes. Ce sont majoritairement les crèmes les moins efficaces. Une étude de « que choisir » montre que ce sont les crèmes anti-rides naturelles à base d’huile d’argan, d’huile de jojoba, de beurre de Karité qui donnent les meilleures résultats et sont souvent les moins chères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *