Esthetique-Aigues-Vives.fr

Comment les montures de lunettes sont-elles fabriquées ?

Il faut dire que les lunettes n’ont pas qu’une fonction de correction de la vue d’une personne. Elles disposent d’un côté esthétique qui donne un certain coup d’œil au style de celui ou celle qui les porte. Actuellement, les designers de mode de grandes marques comme Prada ou Timberland rivalisent de créativité en mettant en place des styles novateurs de montures de lunettes, qu’il s’agisse des lunettes de soleil ou des lunettes de vue.

Sachez que les montures existent aujourd’hui dans un éventail de style varié. Les modèles différents selon les couleurs, les formes ou les matières utilisées pour sa fabrication comme le métal ou le plastique. Eh oui, il en existe une diversité de modèle pour tous les styles, pour tous les goûts et pour tous les looks. Il est essentiel de noter que le processus de fabrication est similaire pour chaque modèle de lunette. Focus sur les étapes afin de fabriquer les belles montures que vous portez au quotidien.

Fabrication des montures supportant les verres

Sachez-le les montures en métal se déclinent en plusieurs profils. Que ce soit d’un style classique ou d’un style extravagant, les processus de fabrication sont similaires. Une machine particulière élabore les contours et les fascine à partir de trois axes spécifiques. Un fil métallique constitué d’un alliage d’argent et de nickel est acheminé sur des rouleaux pour être plié. Cela permet d’obtenir la forme de la monture. Les découpes se font avec précision. Les verres correcteurs ou les verres de soleil vont s’insérer au sein des ornières qui se sont formées à l’intérieur. Ensuite, des insères sont fixés sur la monture. Le flux et le fil de remplissage sont mis en place. Tous les morceaux sont après réunis grâce à un courant électrique qui chauffe le tous et permet d’obtenir une fusion parfaite de tous les éléments. Cette procédure dénommée brassage est semblable à la soudure.

Fabrication du pont qui lie les deux montures

Après fabrication des montures, l’étape qui suit consistera à réaliser un pont. Cet élément permettra de maintenir les deux montures en lien. Une machine à presse, comme son nom l’indique presse le fil métallique qui sert de pont et lui donne sa forme. Ensuite, un ouvrier se charge d’évaluer si les deux montures sont bien droites et bien alignées à partir d’une machine à gabarit. Si c’est le cas, il passera à l’étape du brassage en vue de fusionner l’ensemble. Par la suite vient l’étape de la réalisation de la barre parallèle qui surplombe le pont. Les petits supports qui assurent le confort du port des lunettes sont après installés sur la monture. Le dernier élément restant est la tige qui repose sur les oreilles. Le nom du fabricant est gravé sur le métal qui servira de branche. Le tout sera encore fusionné par un procédé de brassage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *